L'ANS appelle à ancrer la culture de don de sang dans la société. Photo : DR.
- Publicité -

Ces poches ont été collectées pour 69% auprès de donneurs volontaires et 31% de donneurs familiaux.

293.751 poches de sang ont été collectés durant le premier semestre de 2018“, a indiqué aujourd’hui Sofiane Kerri, directeur de Communication de l’ l’Agence nationale de sang (ANS) en marge du lancement d’une campagne de don de sang au niveau du ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, dont le coup d’envoi a été donné par Mme. Ghania Eddalia.

Soulignant que ces poches ont été collectées pour 69% auprès de donneurs volontaires et 31% de donneurs familiaux, il a précisé que parmi les donneurs volontaires, 25% sont des réguliers (plus de deux fois/ans) et 44% occasionnels (mois de deux fois/an).

Après avoir indiqué que le nombre des donneurs était “en constante augmentation“, le même responsable a mis en avant, dans ce sens, l’importance des campagnes de don de sang organisées au niveau des établissements et entreprises publics et privés et celles organisées par des associations, appelant à ancrer la culture de don de sang dans la société.

Concernant la campagne de don de sang lancée par le ministère de la Solidarité nationale, M. Kerri a fait savoir que cette action qui s’inscrit dans le cadre du partenariat avec l’ANS était la 2ème du genre après celle organisée en 2018 à travers laquelle plus de 500 poches avaient été collectées.

Pour sa part, Mme. Eddalia, a affirmé que cette campagne qui se déroule au niveau des différentes directions de l’Action sociale (DAS) à travers tout le territoire national, s’inscrivait dans le cadre du programme de son secteur “Solidaire par mon sang“, appelant les employés de son secteur à y participer. Pour la ministre, le don de sang est “un acte humanitaire et solidaire” envers les malades ayant besoin de cette matière vitale.

- Publicité -