La quantité de drogue était dissimulée dans le plancher métallique d'un conteneur de bananes en provenance du Suriname, a précisé la même source qui souligne qu'il s'agit de la "plus importante" saisie de cocaïne réalisée par les Douanes française depuis le début de l'année 2019. Photo : DR.
- Publicité -

492 kg de cocaïne a été saisie fin avril au nord de la France par les Douanes françaises, a indiqué ce mardi le ministère de l’Action et des Comptes publics dans un communiqué.

La quantité de drogue était dissimulée dans le plancher métallique d’un conteneur de bananes en provenance du Suriname, a précisé la même source  qui souligne qu’il s’agit de la “plus importante” saisie de cocaïne  réalisée par les Douanes française depuis le début de l’année 2019.

La valeur de cette drogue a été estimée à plus de 40 millions d’euros sur le marché illicite de la revente au détail des stupéfiants, a-t-on ajouté.

L’opération s’est déroulée le 29 avril dernier par les agents de la cellule de ciblage du fret de Dunkerque qui avaient sélectionné, selon le communiqué, un conteneur de bananes en provenance du Suriname via Pointe à Pitre.

En 2018, les services douaniers français ont intercepté 12,2 tonnes de cocaïne sur le territoire national et en haute-mer, a rappelé le ministère, indiquant que l’enquête a été confiée à la Juridiction inter-régionale spécialisée (JIRS) de Lille.

Le même ministère avait indiqué auparavant que pour l’année 2018, près de 100 tonnes de stupéfiants, dont 64,7 tonnes de cannabis, ont été interceptées, à la fois en France, en haute mer et à l’étranger.

En 2017, plus de 17 tonnes de cocaïne ont été saisies en France et selon l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT), la consommation de cette drogue devient de “plus en plus” répandue en France.

Le dernier rapport de l’office, publié en avril dernier, fait état que parmi les drogues illicites, le cannabis est la première substance consommée en France loin devant loin la cocaïne, dont l’usage concerne sept fois moins de personnes. Un kilo de cocaïne se vend environ à 1.000 dollars (environ 860 euros) en  Colombie, alors qu’en France il est écoulé à quelque 30.000 euros, ce qui  engendre des bénéfices considérables. En plus, le kilo de cocaïne pure est coupé avec d’autres produits comme de la lidocaïne ou de la caféine, pour permettre ainsi d’avoir un poids trois fois supérieur qui peut rapporter aux trafiquants jusqu’à 90.000 euros.

- Publicité -