L'annonce de la reprise des activités du complexe a été faite lors de la visite de Noureddine Bedoui, minisitre de l'Intérieur. Photo : Complexe El Hadjar
- Publicité -

Affecté par de fortes inondations en raison d’averses de pluie qui se abattues les 24 et 25 janvier derniers, la salle de pompage et de refroidissement ainsi que le haut fourneau N 2 du complexe sidérurgique d’El Hadjar étaient les plus touchées.

A l’arrêt depuis plus d’une semaine, le complexe sidérurgique Sider El Hadjar de Annaba reprendra ses activités le 10 février en cours. C’est ce qu’a indiqué aujourd’hui Chamsseddine Maâtallah, président directeur général dudit complexe.

A ce titre, en marge de la visite d’inspection de Noureddine Bedoui, ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales, durant l’exposé relatif aux dommages occasionnés par les inondations qui ont affecté ce complexe les 24 et 25 janvier derniers qui lui a été relaté, Chamsseddine Maâtallah déclarera en effet que “le complexe Sider El Hadjar reprendra ses activités dès que les opérations de montage et d’asséchement des équipements et des installations seront finalisées“.

Pour rappel, le complexe sidérurgique Sider El Hadjar a été affecté les 24 et 25 janvier dernier par des inondations dues aux fortes précipitations se sont abattues sur la région d’Annaba, provoquant la crue de Oued Larabaâ, affluent de l’oued Seybouse, lequel s’est déversé plus lentement dans la mer. Suite à quoi, la wilaya de Annaba, dont le complexe Sider El Hadjar, a bénéficié du soutien des wilayas limitrophes par l’envoi d’équipements destinés notamment à pomper l’eau.

Notons que durant sa visite au complexe sidérurgique, Nourreddine Bedoui, accompagné de Abdelghani Zaalane et Hocine Necib respectivement ministre des Travaux publics et des Transports, ministre des Ressources en eau, a inspecté la salle de pompage et de refroidissement ainsi que le haut fourneau N 2, touchés par l’inondation.

- Publicité -