- Publicité -

Depuis des années , les souscripteurs du programme de location-vente AADL 2001/2002 expriment leur ras-le-bol des retards que connaissent la réalisation de ces logements. en effet , les promesses sont nombreuses mais rien de concret .

A Tizi -Ouzou , des souscripteurs du programme de location-vente AADL 2001/2002 du pôle d’excellence d’Oued-Fali ont organisé ce dimanche un rassemblement devant l’antenne locale pour réclamer la régularisation de leurs situations.

Les souscripteurs qui ont procédé à l’obstruction de l’entrée de l’antenne exigent d’une part, des pré-affectations détaillées et d’autres, part de débloquer les procédures de versement pour pouvoir verser les dernières tranches.

En mars dernier, la direction locale de l’AADL avait remis à 903 souscripteurs des affectations et des ordres de versement pour les dernières tranches.

Or, a expliqué Messaï Boukhalfa, délégué des souscripteurs, “les affectations ne portent ni le numéro des bâtisses ni ceux des appartements, alors que les virements sont bloqués au niveau de la banque”.

Les souscripteurs contestataires exigent également, a-t-il poursuivi, “la remise des clefs de l’ensemble du projet avant le 30 septembre prochain, comme cela a été annoncé récemment à la radio par le Directeur-général de l’AADL”.

Le programme de 2300 logements a été lancé en 2001 et implanté sur un seul site, à savoir au pôle d’excellence d’Oued Fali, au Sud-ouest de la ville de Tizi-Ouzou, mais le projet n’a été inscrit qu’en 2013 et les travaux lancés en 2016.

Contactées les Directions locales de l’AADL et du logement ont indiqué que “la réponse à ces doléances relève des prérogatives de la Direction générale” de l’AADL.

- Publicité -