Abdelhak Lamiri invité ce Mercredi 12 juin de la radio chaîne 3.ph
- Publicité -

Pour la relance de l’économie , l’économiste algérien Abdelhak Lamiri a indiqué qu” il y’a plus urgent que les affaires de justice , la priorité est à la récupération des richesses du pays pour la relance de l’économie”

invité à la radio chaine 3 ce mercredi 12 juin à donner son avis sur la situation politique et économique du pays , l’économiste a suggéré qu'”il faudrait s’inspirer des transitions réussies “, tout en insistant à dire que tous les acteurs algériens de ” cette transition politique ” qui ne fonctionne, selon lui, pas bien pour le moment- “ne doivent pas perdre de vue les deux principaux objectifs phares “, à savoir : “la construction d’une nouvelle République démocratique moderne et un fonctionnement économique de haut niveau, mais surtout” récupérer le maximum de richesses nationales dilapidées”.

« Tout le reste doit faire l’objet d’une sagesse collective et fera en sorte d’atteindre ces objectifs dans un minimum de calme politique et au moindre coût », énoncera-t-il.

il estime que « Les gens qui ont corrompu le système doivent être certes pénalisés, estime-t-il, mais il faut aller vers une logique de sagesse où « il faut dépasser l’esprit de prison, de règlement de compte et de vengeance. »

- Publicité -