- Publicité -

Le nombre d’accidents de la circulation a baissé sensiblement de 10,37%, à travers le territoire national, durant les 5 premiers mois de 2019, par rapport à la même période de l’année écoulée, indique, dimanche dans un communiqué, le Commandement de la Gendarmerie nationale, qui lance une campagne nationale de sensibilisation sur les  conséquences de ces accidents.

Tout en précisant que “le facteur humain demeure la première cause de ces accidents avec un taux de 92,33%”, la Gendarmerie nationale souligne que “les résultats positifs enregistrés reflètent les efforts déployés dans le domaine de la sécurité routière par ses unités”.

 Afin de réduire davantage le nombre de ces accidents, cette institution lance, à compter de ce dimanche, une campagne nationale de sensibilisation, sous le slogan “Pour des vacances sans accidents de la route, respectez les règles de la conduite” qui s’étale jusqu’au 31 août 2019.

 Cette campagne “concentrera les efforts sur la sensibilisation contre les risques de l’excès de vitesse, le dépassement dangereux, le non-respect de la distance de sécurité, les manúuvres dangereuses, la conduite à gauche, la fatigue, l’épuisement et leur impact sur la capacité à conduire ainsi que le non port du casque de sécurité pour les conducteurs de motocyclettes”, précise la même source.

 Pour ce faire, les usagers de la route seront “accompagnés”, en particulier les jeunes, et ce, dans le but de “préserver leur sécurité et celle de leurs familles où qu’ils soient”, ajoute le communiqué, soulignant  “la grande circulation” des véhicules à travers le réseau routier, dans toutes les wilayas du pays durant chaque saison estivale.

 “Ces circulations ont lieu sur de longues distances et s’accompagnent d’un grand nombre de facteurs qui influent sur la sécurité routière, tels que la fatigue, l’épuisement et le sommeil”, souligne la GN, invitant les citoyens et les usagers de la route à “respecter le code de la route et les règles de la bonne conduite, et éviter l’excès de vitesse pour préserver leur sécurité et celle des autres”.

  Le numéro vert (1055) est mis à la disposition des concernés pour demander aide, secours ou intervention en cas de besoin, le site Tariki (à travers le site web, l’application ou sur la page facebook), afin de se renseigner sur l’état des routes ainsi que le site dédié aux prés-plaintes https://ppgn.mdn.dz, rappelle le communiqué.

- Publicité -