- Publicité -

A leur tour, les étudiants ont choisi la place des Martyrs comme étant le point de départ de leur 16 mardi de protestation. Ainsi, les universitaires ont marché vers la place Maurice Audin puis vers la grande poste et ont réitéré les mêmes slogans et les mêmes revendications, à savoir le départ du pouvoir et de ses symboles.

Face au dispositif policier infranchissable déployé aux alentours de la Grande Poste, repère des manifestants depuis le début du Hirak et de la contestation estudiantine, les étudiants se sont donner, rendez-vous a la place des Martyrs.

A 11h , les manifestants ont commencé à marcher vers la place Maurice Audin en passant par le Boulevard Amirouch  . Arrivés devant le ministère de l’agriculture, les étudiants seront rejoints par des citoyens qui brandissaient des pancartes dénonçant les affaires de corruption.  

  

lors de cette journée , les étudiants ont assuré qu’ils étaient déterminés a poursuivre leur mouvement . “Si le système et ses symboles ne partent pas, on continuera à marcher et de sortir chaque mardi car c’est notre droit mais surtout notre devoir “, assurera une étudiante en droit qui n’a raté aucune manif depuis le début de la contestation estudiantine .

- Publicité -