- Publicité -

Le fait est inquiétant. A l’ouverture des débats sur le règlement interne de l’APN, en vue de la conformité du texte avec les nouvelles dispositions de la loi fondamentale l’hémicycle, était, de visu presque vide. Les députés auraient, par “l’absence volontaire” tenu à faire pression pour faire aboutir leur revendication de revalorisation des salaires. Selon ce qui se dit dans les coulisses, “augmenter les salaires d’abord, on discutera le règlement intérieur ensuite” mettant dans l’embarras Bouhadja qui a fini par retirer le projet aujourd’hui . Un “report sine-die” a d’ailleurs précisé le communiqué du bureau de l’Assemblée nationale.

- Publicité -