- Publicité -

Lors d’un point de presse tenu au Centre technique national de Sidi Moussa, a défendu sa liste en donnant des explications sur le choix des joueurs retenus pour cette CAN 2019.

Appelé à expliquer le choix des joueurs notamment le cas de l’attaquant Islam Slimani , loin de la compétition depuis le 22 février, Belmadi s’est défendu, en soulignant que le meilleur buteur en activité de l’EN (26 buts) est retenu pour « son vécu sur le plan continental ».

« Nous avions déjà Bounedjah. Il nous fallait un deuxième attaquant. Belfodil a réalisé une 2e partie extraordinaire avec son club Allemand d’Hoffenheim . Il avait envie de réaliser une belle CAN, mais il se blesse assez sérieusement, suffisamment pour compromettre sa participation, c’était vérifié. À partir de ce moment-là, le choix est devenu assez réduit. Pourquoi Slimani et pas d’autres ? Naidji (meilleur buteur de la Ligue 1 algérienne avec 20 buts, ndlr) a un autre style que Bounedjah, mais il manque d’expérience sur le plan continental, à ce niveau-là c’est important. Slimani a déjà un vécu en Afrique, pour moi c’est précieux », a-t-il dit .

Évoquant le cas de Faouzi Ghoulam (Naples/ Italie), Belmadi a révélé que l’ancien stéphanois a demandé à être dispensé de cette CAN : « Il nous a clairement indiqué qu’il n’était pas prêt pour ce rendez-vous, il veut préparer la nouvelle saison. Une chose est sûre, avec moi, personne ne sera mis sur la liste noire ».

Sur le plan de l’effectif, le coach national a tenu à rassurer sur l’état des blessés : « Tahrat revient bien avec son club (RC Lens/ France), il a enchaîné 4 ou 5 matchs en tant que titulaire après une blessure au genou. Pour le gardien de but Rais M’bolhi, il s’entraîne à Sidi Moussa depuis le 20 mai, il s’est rétabli, les clignotants sont au vert pour lui, alors qu’Abeid est apte, il s’entraîne le plus normalement du monde ».

- Publicité -