- Publicité -

On ne change pas une équipe qui gagne . le sélectionneur de l’équipe algérienne de football, Djamel Belmadi semble appliqué cette règle . en effet , pour son deuxième match de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2019, qui opposera l’équipe nationale au Sénégal , Belmadi n’a prévu aucun changement .

Le coach national n’a pas voulu chambouler son effectif, reconduisant la même composante alignée lors du premier match disputé dimanche face au Kenya (2-0).

Côté sénégalais, les “Lions de la Teranga” se présenteront amoindris par l’absence de trois joueurs cadres : le défenseur central Salif Sané (Schalke 04/Allemagne), l’attaquant Ismaïla Sarr (Stade rennais/France) et le milieu de terrain Idrissa Gueye (Everton/Angleterre), tous forfaits sur blessure. “Un énorme coup dur”, estiment à l’unanimité les journalistes sénégalais présents en force au Caire.

A l’instar de l’Algérie, le Sénégal a également réussi son entrée en lice en dominant facilement la Tanzanie (2-0).

Sur le plan sécuritaire, les autorités égyptiennes ont adopté des mesures “draconiennes” avec notamment des points de fouille aux entrées réservées aux supporters, mais également à la presse.

Les supporters algériens présents au stade 30-Juin sont passés au peigne fin avant leur entrée dans l’enceinte de la Défense aérienne. Les autorités égyptiennes ont renforcé leur dispositif sécuritaire, quatre jours après l’incident du fumigène qui a coûté à deux fans des “Verts” l’expulsion du territoire égyptien, alors qu’un troisième a connu le même sort pour avoir brandi une pancarte à caractère politique.

Dans l’autre match de cette poule C, le Kenya et la Tanzanie, battus dès leur entrée en lice et bons derniers avec un zéro pointé, s’affrontent en début de soirée (21h00 algériennes) avec l’objectif commun de se relancer dans la course à la qualification.

Le onze de départ :

M’bolhi, Atal, Bensebaïni, Mandi, Benlameri, Guedioura, Bennacer, Feghouli, Mahrez (c), Belaïli, Bounedjah.

- Publicité -