Attal a marqué un but "maradonesque". Photo: DR
- Publicité -

L’EN algérienne n’a pas trouvé de peine à l’emporter sur le onze togolais montrant une meilleure maîtrise technique.

Les Verts ont réussi une très belle performance en battant hier soir les ʺEperviersʺ du Togo sur le score de (4/1) au stade municipal de Lomé. L’EN est entrée avec un groupe totalement remanié puisqu’on notera l’entrée des Benlamri, Chita et Belaïli qui sont les nouveautés de Djamel Belmadi, alors que ce dernier a renouvelé sa confiance à des éléments comme Benzia, Atal et autres Tahart. C’est donc une petite révolution pour l’ex-coach de la formation qatarie, Dahil.

Les Verts auront une première tentative à la 6’ et ce centre parfait de  Mahrez qui n’arrivera pas à Feghouli, puisque le ballon sera intercepté par un défenseur du Togo.  Pression des des Verts sera, ensuite, payante, avec l’ouverture du score par Mahrez à la 14’ qui exploitait une grosse erreur du portier togolais, sortit de sa cage. Plus détendus, les Algériens feront, ensuite une véritable démonstration de force. Ainsi, Attal et après une très belle initiative individuelle réussit à aggraver la marque à la 26’ après avoir mangé carrément son couloir droit et avoir réussi à effacer au moins trois défenseurs. Ne se contentant pas de cela, les Fennecs ajouteront un troisième but par Mahrez qui signe un doublé d’une frappe imparable. La première période se termine donc sur ce score sans appel de (3/0) pour les Verts qui étaient plus forts que les Eperviers qui semblaient sonnés, eux qui ne s’attendaient certainement pas à ce scénario surtout qu’ils souhaitaient l’emporter sur leur stade de Lomé pour rejoindre l’Algérie et garder intactes leurs chances de qualification à la phase finale de la CAN 2019. En début de seconde période, Belmadi procédera à quelques changements, notamment avec l’entrée d’Abdelaoui en lieu et place de Bensebaïni, blessé.

L’Algérie avait l’occasion de creuser encore l’écart à la 52’, avec cette passe lumineuse de Mahrez pour Bounedjah qui s’incruste dans les 18m mais son tir passe à côté. Trois minutes plus tard, c’est le Togo qui réussit à réduire la marque par Laba d’une tête ajustée après un corner botté côté droit. Les poulains de Leroy souhaitent relancer la partie et se ruent vers les bois gardés par M’bolhi, mais rien n’est fait. Les Verts, eux, s’étaient repliés en arrière préférant garder leur avancé et donc ne pas trop s’aventurer en attaque. Les Algériens ajouteront, enfin, un quatrième but à la 92’, par l’intermédiaire, qui exploite un corner joué à deux avec Taïder pour mettre un petit pont à un défenseur togolais avant de fusiller le portier des ʺEperviersʺ.  Très belle victoire donc pour les Verts qui remportent un succès éclatant à l’extérieur après une longue traversée du désert. Les coéquipiers de Mbolhi ont donc mit pratiquement les deux pieds au Cameroun où ils disputeront la phase finale de la CAN 2019, totalisant 10 points en cinq match avant la dernière journée et le dernier match face à la Gambien à domicile.

 

 

- Publicité -