l’Algérie importe actuellement pour 2 milliards dollars d’essence. Photo : S. El Haddad
- Publicité -

D’ici 2022, l’Algérie parviendra à l’autosuffisance en matière d’essence dont la consommation nationale actuelle est de 15 millions de tonnes/an, selon Mustapha Guitouni, Ministre de l’Energie

Au cours de sa visite de travail dans cette wilaya, le ministre a souligné qu’ “avec l’avènement de 2022, l’Algérie parviendra à l’autosuffisance en cette matière par la production de 15 millions tonnes qui correspondent à la quantité annuellement consommée par le pays“.

Et pour cause, dira le ministre de l’Energie, dira qu’avec l’entrée en service, dans un mois, de la raffinerie de Sidi Rezine-Alger dont la production s’ajoutera à celles raffineries de Skikda et d’Arzew la production nationale de carburants sera portée à 13 millions tonnes. Ceci, poursuivra-t-il, en plus de la raffinerie de Hassi Messaoud ainsi que celle de Tiaret dont les travaux de réalisation seront “prochainement”, faisant le cumul de production de l’ensemble de ces raffinerie viendra couvrir déficit en la matière et donc et exporter l’excédent dès 2022 vers les marchés européens et africains. Et de relever à ce sujet que l’Algérie importe actuellement pour 2 milliards dollars d’essence.

- Publicité -