- Publicité -

Le président de l’Assemblée populaire communale de Hassi-Messaoud a été placé hier mardi 2 juillet en détention préventive, et 10 autres personnes ont été placées sous contrôle judiciaire, indique ce mercredi le Procureur général de la Cour d’Ouargla.

Le président de l’APC de Hassi-Messaoud, un fonctionnaire et neuf membres de la commission d’évaluation des offres, ont été auditionnés par le magistrat instructeur du tribunal de Touggourt, qui a placé le premier en détention préventive et les dix autres sous contrôle judiciaire, pour octroi d’indus avantages, abus de fonction et dilapidation de deniers publics, a précisé Abdelkader Tachouche.

Ces décisions de justice ont été prises en vertu des articles 26, 29 et 33 de la loi 06-01 relative à la prévention et à la lutte contre la corruption, a-t-il ajouté.

- Publicité -