En détention depuis sept ans, l'ex président ivoirien, Laurent Gbagbo acquitté.Photo:DR.
- Publicité -

La Cour pénale internationale vient d’acquitter de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo et de l’ex-chef des Jeunes Patriotes, Charles Blé Goudé, et a ordonné leur remise en liberté immédiate.

En détention depuis sept ans, l’ex-président ivoirien  Laurent Gbagbo, et son ancien ministre de la jeunesse Charles Blé Goudé ont été acquitté aujourd’hui par La Cour pénale internationale.Laurent Gbagbo, âgé de 73 ans, et Charles Blé Goudé étaient tous deux accusés de quatre chefs de crimes contre l’humanité en l’occurrence  meurtres, viols, persécutions et autres actes inhumains, pour lesquels ils ont plaidé non coupable.

Le juge-président Cuno Tarfusser, qui a ordonné leur remise en liberté immédiate, s’est ainsi prononcé en faveur des demandes, hier,de  liberté provisoire et d’acquittement formulées par leur défense respective depuis l’ouverture du procès conjoint qui s’était ouvert le 28 janvier 2016 où plus de 80 témoins de l’accusation avaient été entendus.

Les deux hommes sont poursuivis pour des faits de crimes contre l’humanité  liés à la crise post-électorale de décembre 2010 à avril 2011, “durant une  crise née du refus de M. Gbagbo de céder le pouvoir à son rival Alassane  Ouattara, reconnu vainqueur de la présidentielle”. Plus de 3000 morts  avaient été déplorés. Leurs partisans, sont favorables à un “acquittement estimant qu’ils “n’ont  rien fait”, tandis que les victimes de la crise postélectorale se disent  contre leur libération. “Le Collectif des victimes en Côte d’Ivoire” ( CVCI) avait prévu un  rassemblement lundi devant le Conseil national des droits de l’homme de Côte d’Ivoire (CNDHCI)  à Abidjan, ex-Commission nationale des droits de  l’homme de Côte d’Ivoire (CNDHCI), pour “dire non à une éventuelle libération provisoire de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo”

- Publicité -