- Publicité -

Selon des sources concordantes, Djamel Ould Abbès, l’ex secrétaire général du FLN, comparaîtra dimanche 7 juillet devant le procureur près la Cour suprême.

Il aura à réponde de lourdes accusations a savoir « détournement de deniers publics » à l’époque où il était en charge du ministère de la Solidarité et de la Famille.

La comparution de Ould Abbès, sénateur dans le tiers présidentiel et vice-président du Conseil de la Nation, intervient après un long cheminement de la procédure judiciaire entamée, suite à une demande de levée de l’immunité parlementaire réclamée par la Justice.

La Commission des Affaires juridiques de la chambre haute du parlement avait alors mis en branle la procédure, mais Ould Abbès a fini par renoncer volontairement à son immunité pour éviter l’ultime affront d’un vote dont l’issue ne faisait pas le moindre doute.  

pour rappel , un de ses fils est écroué depuis une semaine à la maison d’arrêt de Ain Témouchent, alors que son aîné, prénommé El Ouafi fait l’objet d’un mandat d’arrêt international et serait actuellement réfugié au Venezuela, pays de sa maman, la première épouse de Ould Abbès.

- Publicité -