- Publicité -

Les Scouts musulmans algériens (SMA) ont appelé ce lundi à “hâter” l’organisation d’une élection présidentielle et d’un dialogue inclusif rassemblant les différents acteurs politiques et associatifs pour rapprocher les vues.

L’organisation de l’échéance présidentielle dans les plus brefs délais permettra de sortir de la crise, ont précisé les SMA dans un communiqué au terme de la session de leur Conseil national, appelant à préparer “tout ce qui est à même d’en assurer la transparence et le succès par la création d’un climat politique idoine et la révision des textes juridiques régissant” une telle échéance, notamment la création d’une instance indépendante chargée de l’organisation et de la surveillance des élections.

Le communiqué a insisté sur la nécessaire organisation d’un “dialogue inclusif” rassemblant tous les acteurs politiques et associatifs pour rapprocher les vues, créer un consensus et dépasser tout ce qui est susceptible de rompre la cohésion du peuple algérien et de le détourner des principaux objectifs.

Les SMA ont, à cet effet, appelé à faire prévaloir la sagesse en recherchant les dénominateurs communs pour la concrétisation des priorités loin des domaines idéologiques, et ce, dans le but de “réaliser les revendications du Hirak dans le cadre de la référence de la Déclaration du 1er Novembre“.

Les SMA ont également mis l’accent sur le nécessaire respect de la Constitution, appelant à éviter les solutions susceptibles d’éterniser la crise et de mener aux longues étapes de transition aux conséquences incertaines.

L’organisation a, par ailleurs, salué le rôle de l’Armée nationale populaire dans la protection du pays et l’accompagnement sincère du peuple dans la concrétisation de ses ambitions, soulignant que l’Algérie saura dépasser cette étape critique en demeurant “unie, indivisible, forte et attachée à ses constantes”.

- Publicité -