- Publicité -

Quinze policiers ont été blessés aujourd’hui, et sont actuellement pris en charge, au niveau des structures sanitaires de la sûreté nationale.

Soixante-quinze personnes ont été interpellées ce vendredi en fin de journée pour avoir commis des actes de “violence”, de “vol et dégradation” durant la marche populaire tenue aujourd’hui pour le 4 ème vendredi de suite.

La Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN), dans un communiqué qu’elle vient de rendre public, indique qu’ ” à la fin de la journée du vendredi 15 mars 2019, à l’interpellation de soixante-quinze individus lors d’une opération de maintien d’ordre, au niveau de certains arrondissements de la capitale, pour faits de violence, vol et dégradation de véhicules et de biens publics et privés“.
En outre, poursuit la même source, ” il a été enregistré, lors de cette opération, des blessures légères de quinze policiers, actuellement pris en charge, au niveau des structures sanitaires de la sûreté nationale”.

Notons qu’une fois les manifestants ont commencé à se disperser pour rentrer chez après une autre journée de marche et manifestation aussi exemplaire de par son caractère pacifique et festif que les précédentes depuis près d’un moins, des policiers ont tiré dans l’air en guise de satisfaction et de salutation pour avoir encore une fois professionnellement et formidablement encadrer les milliers de marcheurs sans aucun incident majeur.


- Publicité -