Le Forum des chefs d’entreprise – FCE, organisation patronale qui fédère plus de quatre mille entreprises, a certainement pâti de sa relation au politique, alors qu’il naissait au début du 21e siècle pour défendre et promouvoir des intérêts strictement économiques.
- Publicité -

Le Forum des chefs d’entreprises (FCE) tiendra demain à Alger son Assemblée générale ordinaire élective pour choisir son nouveau président. C’est en tout cas ce rapporte l’APS qui cite cette organisation patronale.

A ce titre, si durant leur rencontre le quorum requis, tel que le stipule le statut de l’organisation de l’organisation patronale, sera atteint, les membres de FCE tiendront leur assemblée générale en vue d’élire un président.

Dans le cas contraire, la rencontre sera reportée pour les huit jours qui suivent au plus tard pour convoquer une autre assemblée générale.

En effet, en raison d’un climat plutôt austère et de division qui règne au sein du FCE, l’atteinte du quorum reste difficile à garantir. Un FCE qui faut-il, le souligner est sans président depuis la démission de
Moncef Said Othmani, le 21 mai dernier, qui avait été élu président par intérim du Forum, suite au départ de Ali Haddad.

Pour rappel, Mohamed Sami Agli, était le candidat unique à la présidence du FCE, suite au retrait du deuxième candidat, Hassen Khelifati, le 21 mai passé. Agé, de 38 ans, Sami Agli est le PDG du groupe familial AGLI, qui active principalement dans l’industrie agroalimentaire, la promotion immobilière, la construction, la distribution automobile, la logistique et le tourisme.

S’il devrait être élu, il succédera ainsi à Ali Haddad qui a quitté la présidence de l’organisation le 28 mars dernier, un peu plus d’un mois après le début des marches populaires pacifiques pour le changement et la démocratie.

- Publicité -