Réitérant " son attachement à sa proposition politique de sortie de crise pour l’avènement de la lle République ", le Front des forces socialistes affirme qu’il "ne sera jamais détourné de ses engagements envers cette révolution populaire et pacifique" et qu’ "ensemble, nous continuerons notre combat pour une Algérie libre et démocratique". Photo : DR.
- Publicité -

« La formidable mobilisation citoyenne vient de remporter une autre bataille. Elle vient de “briser” une autre façade du système politique Algérien, incarnée par le président du conseil constitutionnel Tayeb Belaiz », estime le FFS dans un communiqué publié cet après midi sur sa page Facebook.

Réagissant, à la démission ce matin de Tayeb Belaïz, président du Conseil constitutionnel, le parti d’Ait Ahmed, ” considère que le véritable changement s’amorcera enfin, lorsque cette déferlante populaire réussira à déraciner le régime politique intégralement”. Aussi, souhaitera-t-il que ” cette démission ne soit pas un autre stratagème de cette caste politique, afin d’opérer des réaménagements internes au sérail dans l’espoir de gagner du temps et de se maintenir au pouvoir “.

Et de féliciter ainsi ” le vaillant peuple Algérien pour sa détermination et son courage” et de “maintenir le cap en persévérant dans leur combat pacifique pour imposer un changement radical “.

En outre, le communiqué du plus vieux parti de l’opposition en Algérie, signé par son Premier Secrétaire, Hakim Belahcel, ” interpelle l’institution militaire à assumer son rôle et ses missions à savoir l’unité du peuple Algérien, l’intégrité territoriale, la sécurité nationale, et d’être garante du respect d’un véritable processus de transition démocratique à la hauteur des revendications du peuple Algérien”.

Enfin, réitérant ” son attachement à sa proposition politique de sortie de crise pour l’avènement de la lle République “, le Front des forces socialistes affirme qu’il ” ne sera jamais détourné de ses engagements envers cette révolution populaire et pacifique” et qu’ “ensemble, nous continuerons notre combat pour une Algérie libre et démocratique”.

- Publicité -