- Publicité -

Le juge d’instruction près le tribunal de Sétif a décidé dimanche 07 juillet, du placement en détention provisoire du président de l’Entente de Sétif, Hassan Hammar.

Le président de l’ESS est poursuivi pour ” escroquerie dans l’affaire de la coopérative immobilière Oum El Hayat créée en 1999 qui avait acquis deux terrains divisés en 84 lots de 400 m2 chacun et 64 lots de 200 m2 chacun “.

- Publicité -