Hachoud a été agressé à l'arme blanche à Bordj. Photo: DR
- Publicité -

Les dirigeants du MCA ne comprennent pas ces sanctions et comptent introduire un recours pour annuler la sanction de Chaâl.

La Ligue professionnelle a révélé cette soirée les sanctions qui ont été infligées aux fauteurs de troubles lors du dernier match de Ligue I qui a opposé samedi dernier le CA Bordj Bou Arreridj au MC Alger, avec cette décision de donner quatre matchs à huis clos dont deux à l’extérieur pour le club bordjien.

Par ailleurs, la commission de discipline a sanctionné trois joueurs qui auraient été cités comme ayant provoqué la bagarre générale qui a dégénéré à la fin de la rencontre. Ces joueurs sont les gardiens du CABBA et du MCA, Fawzi Chaouchi et Farid Chaâl et l’attaquant du CABBA, Sibe Touhami. Ils ont eu trois matchs de suspension et devront s’acquitter d’une amende de 60 000 DA. L’entraîneur des gardiens du CABBA, Merouane Kial a lui été sanctionné aussi pour deux matchs sans préciser la raison de sa sanction. La direction du MCA qui a prit connaissance de ces sanctions a été outré surtout avec la suspension de Chaâl que personne n’a compris au Mouloudia, lui qui n’a fait que fêter la victoire avec son équipe à la fin du match avec les supporteurs.

Le directeur sportif du MCA, Kamel Kaci Saïd, a souligné qu’il compte introduire un recours pour annuler la suspension de Chaâl qui reste un élément très important dans l’équipe du Mouloudia. ʺNous ne comprenons pas ces sanctions. Est-il devenu  interdit de fêter la victoire avec ses supporteurs ?ʺ Les observateurs de la balle ronde nationale, de leur côté, trouvent ces sanctions scandaleuses sachant que des faits de violence graves ont été enregistrés et que des joueurs ont échappé à la mort comme cela est le cas de Hachoud qui été touché à la main par un objet tranchant, alors que le jeune Arous a été carrément tabassé par des supporteurs bordjiens. Le CABBA est aussi un club récidiviste étant donné que des actes de violence ont été enregistrés aussi lors de leur match face à l’AS Aïn M’lila et le bus de cette équipe a été carrément caillassé.    

 

 

- Publicité -