Ils ont réussi ""grâce à des investissements diversifiés", selon Forbes. Photo: DR
- Publicité -

Mehri, Benhammadi, Rabrab, Benamor, Kerrar et Haddad ont été sacrés par le magazine Forbes, les cinq plus grands patrons de l’industrie algérienne.

Le magazine économique américain Forbes a consacré un article intitulé “les cinq multimillionnaires en Algérie que vous devriez connaître” en faisant état de leurs activités et aux succès réalisés dans divers secteurs tel que l’agriculture, la construction, l’énergie et la distribution.

Dans le top cinq des plus grands hommes d’affaires sélectionnés par Forbes en fonction de la taille du chiffre d’affaire réalisé “grâce à des investissements diversifiés”, précise t-on dans l’article et ce, dans divers secteurs, figure en tête de liste Abderrahmane Benhamadi  qui n’est autre que le patron de Condor, un groupe industriel  dont le chiffre d’affaire “a dépassé les 700 millions de dollars en 2017″.

Vient ensuite, Abdelmadjid Kerrar en qualité de fondateur du groupe pharmaceutique Biopharm et dont le chiffre d’affaires “a dépassé les 500 millions de dollars en 2017″, il est suivi par Ali Haddad, patron de l’entreprise ETRHB spécialisée dans les travaux routiers, l’hydraulique et la construction qui, a brassé un chiffre d’affaire, l’année dernière “de 400 millions de dollars”.

Le quatrième et cinquième “multimillionnaire” sur la liste du top cinq sont  l’homme fort du groupe agro-industriel  Benamor, en l’occurrence Mohamed Laid Benamor qui a réalisé, toujours pour la même année, toujours les estimations de Forbes “un chiffre d’affaire annuel de plus 80 millions de dollars” et le magnat de l’immobilier Djilali Mehri, qui gère actuellement un conglomérat diversifié opérant dans le commerce, l’immobilier, le tourisme, l’hôtellerie, l’agriculture et l’industrie. Enfin, le magazine américain relève seul milliardaire, à savoir le patron de Cevital Issad Rebrab, patron du groupe Cevital.

- Publicité -