"La priorité de l’heure est que tous croient en l’impératif d’aller vers un dialogue fructueux qui sortira notre pays de la crise". Photo : MDN.
- Publicité -


Dans une nouvelle intervention tenue à partir de la 4e RM, Ouargla précieusement où il effectue une visite de travail et d’inspection , Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale et Chef d’état-major coupe court à certaines spéculations et déclare : ” Que tout le monde sache que nous n’avons aucune ambition politique“.

Passé cette déclaration, et indiquant que “le commandement novembriste de l’armée a mis en échec toutes les intrigues“, Gaïd Salah, qui, dans son discours d’aujourd’hui, a insisté sur les affaires de corruption en cours de traitement par la justice.

A ce titre, selon des extraits de son discours diffusés par l’ENTV, le chef de l’état-major considère que la justice ” s’est libérée des entraves et des pressions “. ” La libération de la justice lui a permis d’exercer ses missions ce qui garantira l’épuration du pays de la corruption et des corrompus “.

Le vice-ministre de la Défense nationale s’est, dans ce contexte, attaqué à ce qu’il a qualifié de relais de la ” 3issaba“, autrement dit ‘le gang”, qui ” tentent de vendre l’idée que la lutte contre la corruption n’est pas une priorité à l’heure actuelle “.

Ce dernier s’est attaqué à ce qu’il a qualifié de relais de la « bande » qui « tentent de vendre l’idée que la lutte contre la corruption n’est pas une priorité à l’heure actuelle »4

- Publicité -