Par ce débrayage, lrs travailleurs dénoncent la recrudescence des violences physiques et verbales subies par les conducteurs et les receveurs de l’entreprise de la part de leurs homologues du secteur privé.
- Publicité -

Des travailleurs de l’entreprise de transport urbain et semi-urbain (ETUSEO) d’El-Oued sont en grève ce mardi, premier jour de l’Aid El Fitr, pour protester contre l’insécurité dans l’exercice de leurs missions.

Des conducteurs et agents administratifs de l’entreprise qui avaient entamé lundi leur action de protestation par un sit-in devant le siège de l’entreprise à El-Oued, ont indiqué que ce mouvement de protestation est organisé pour exprimer leur mécontentement à l’égard de la recrudescence des violences physiques et verbales subies par les conducteurs et les receveurs de l’entreprise de la part de leurs homologues du secteur privé.

Les protestataires, plus de 93 travailleurs, conducteurs et agents d’administration, ont hissé des banderoles exprimant leur refus de mener leurs missions dans de telles conditions et sur lesquelles on peut lire “nous voulons la sécurité“, “non à la violence physique contre les travailleurs” et “pour le travail dans des conditions sécurisées“.

Les manifestants réclament aussi l’intervention des instances administratives et des corps de sécurité pour remédier à la situation. Le directeur de l’ETUSEO, Saci Hagui, a indiqué que “les services de l’entreprise ont reçu plusieurs plaintes de violences verbale et physique contre des travailleurs de l’entreprise“, avant d’affirmer s’être “rapproché des services de sécurité concernés pour prendre les mesures nécessaires face à ce type de situations“.

- Publicité -