- Publicité -

Le Ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Hattab, a tenu à faire quelques précisions sur certaines de ces déclarations mal interprétées, surtout pour ce qui est de celles évoquées au sujet du sélectionneur national, Rabah Madjer.

S’exprimant à la fin des Jeux Méditerranéens qui se sont déroulés à Tarragone en Espagne, Hattab avouera qu’il n’a jamais déclaré que la destitution de Madjer était une demande du public. ʺJ’ai juste déclaré qu’on m’interpellait à chacune de mes sorties sur l’EN et sur le sélectionneur national parce que les Algériens sont connus pour être des passionnés du footballʺ, a-t-il souligné, en ajoutant qu’il n’avait pas dit que sa destitution était une demande populaire comme on le laisserait croire. Par ailleurs,  le premier responsable du secteur des Sports s’est exprimé sur le sujet de l’organisation du Mondial 2030, en affirmant que l’Algérie pourrait présenter une candidature commune avec les voisins de la Tunisie et le Maroc. ʺ Avec les infrastructures dont dispose les trois pays, je crois qu’il est possible de croire en cette candidatureʺ, dira-t-il. Il pense aussi que l’Algérie sera prête avec la réception des nouveaux stades en cours de réalisation, à savoir, les stades de Baraki, Douera, Tizi-Ouzou et Oran et qui devraient être réceptionnés fin 2019 ou 2020, ce qui sera une excellente chose pour notre pays.

Il faut savoir que l’organisation d’un Mondial à trois est déjà effective avec l’octroi de l’organisation de l’édition 2026 aux USA-Canada-Mexique. Etant donné que la FIFA effectue un turn-over pour l’organisation de ce rendez-vous planétaire aux cinq continents, il est possible que cette candidature qui concerne trois pays africains soit adoptée, d’autant plus que le continent africain n’a pas eu le privilège d’organiser un tel tournoi depuis 2010 où l’Afrique du Sud a été au rendez-vous avec le premier tournoi sur terre africaine.

- Publicité -