Trois groupes de produits ont connu une baisse des prix à l'exportation. Photo: DR.
- Publicité -

En termes de variation des prix à l’importation de marchandises par catégories de produits, l’ONS indique que tous les produits ont connu des hausses.

Les prix à l’importation et à l’exportation des marchandises, exprimés en dinars, ont connu des hausses durant les neuf premiers mois de l’année 2018 par rapport à la même période de 2017. C’est ce qu’indique aujourd’hui l’Office national des statistiques (ONS). 

Ainsi, les prix en dinars à l’importation des marchandises ont augmenté de  12,2%, tandis que ceux à l’exportation ont enregistré une forte hausse de  38,2% entre les deux périodes de comparaison, relève à ce sujet l’ONS dans sa  publication portant sur l’Indice des valeurs unitaires (IVU) du commerce  extérieur de marchandises.

En termes de variation des prix à l’importation de marchandises par catégories de produits, l’ONS indique que tous les produits ont connu des hausses.

Il s’agit des prix à l’importation des combustibles minéraux, lubrifiants et produits connexes qui ont augmenté de 30,2%, des produits chimiques et produits connexes  en hausse de 14%, des boissons et tabacs de 13,9%, des articles manufacturés qui ont été relevé de 12,8%, des machines et matériels de transports qui ont crû de 11,2%, des matières brutes non comestibles sauf carburants de 9,3%, des articles manufacturés divers qui ont augmenté de 8,4%, des produits alimentaires et animaux vivants en hausse de 7,5% et des  huiles, graisses et cires d’origine animale ou végétale qui ont augmenté elles aussi de 3,9%.

Concernant les prix à l’exportation, l’ONS indique que quatre groupes de produits sur les sept qui constituent la structure des exportations ont enregistré également des hausses durant les neuf premiers mois de l’année 2018 par rapport à la même période de 2017. 

Ces quatre groupes de produits, précise la même source, sont les combustibles minéraux, lubrifiants et produits connexes qui ont pris 39,6% de plus, les boissons et tabacs ont connu une hausse de 24,6%, suivis des articles manufacturés avec 18% en plus et les produits chimiques et produits connexes qui ont augmenté de 12,8%.

Baisse à l’export

Quant aux trois groupes de produits qui ont connu une baisse des prix à l’exportation, l’ONS souligne qu’ils concernent les produits alimentaires et animaux vivants avec un recul de 11,3%, les matières brutes non comestibles (sauf carburants) et  les huiles, graisses et cires d’origine animale ou végétale en baisse de 10,1%, ainsi que les machines et matériels de transport pour les quelles les prix ont reculé de 1,8%, détaille l’organisme des statistiques.

- Publicité -