L'Intersyndicale décline l'invitation de Noureddine Bedoui pour une consultation sur la formation d'un nouveau gouvernement. Photo : S. El Haddad
- Publicité -

Personnellement, je n’ai aucun complexe de diriger à un gouvernement à deux têtes”, a répondu Noureddine Bedoui, Premier ministre, ce jeudi 14 mars 2019, à la presse qui l’avait interpellé sur la création, par le chef de l’Etat, du poste de Vice-Premier ministre.

Bien au contraire, poursuivra-t-il lors de cette conférence de presse tenue au CIC-Alger,  nous travaillons ensemble, en équipe, chacun dans son domaine de compétence, avec l’expérience des uns et des autres,  en cette période sensible que traverse le pays. L’objectif principal , pour nous tous, est de matérialiser les aspirations exprimées par les citoyens via ce mouvement populaire déclenché à travers les quatre coins du pays”».

- Publicité -