"Que les gens fassent la lecture qu’ils veulent. Je reste au service de mon pays quel que soit le lieu où je me trouve". Photo : Soraya El Haddad
- Publicité -

A ce premier démenti, l’ex-DGSN répondra aussi à la même chaîne privée donnant l’affaire de la saisie d’une quantité importante de cocaïne aux larges d’Oran, en mai 2018, comme étant la raison de son ” limogeage”.

Je n’ai aucun lien ni de près ni de loin avec l’affaire de la cocaïne. Ni moi ni mon entourage immédiat. Mon éducation et ma culture ne me permettent pas d’avoir des liens avec ce genre d’affaires. Mon ex-chauffeur (à la DGSN) doit répondre de ses actes devant la justice. J’ai beaucoup de respect pour la justice, laissons la faire son travail en toute souveraineté “, assure Abdelghani Hamel à TSA.

- Publicité -