Un "énorme acquis aussi pour les sportifs de la ville"d'Oran. Photo : DR.
- Publicité -

Plus de 1,9 milliard de dinars sont mobilisés dans le cadre des opérations lancées pour la remise à niveau de plusieurs infrastructures sportives à Oran en vue
de l’organisation dans cette ville de la 19e édition des Jeux méditerranéens (JM) en 2021.

A ce sujet, Mouloud Cherifi, wali d’Oran, expliquera qu’ “il s’agit d’un investissement de taille dont tirera profit le mouvement sportif à Oran”.

Parmi les infrastructures concernées et dont les travaux ont déjà été lancés, il y a la piscine municipale de M’dina Jedida, le Palais des sports Hammou-Boutlélis, le centre de tennis à Haï Essalam, le stade Ahmed-Zabana dans la commune d’Oran, le centre d’équitation (hippodrome)
dans la commune d’Essenia, ainsi que l’Institut national de formation supérieure des cades de la jeunesse et des sports (ex-CREPS) à Aïn Turk, précisera-t-il, en marge de la cérémonie organisée mercredi soir dernier à la résidence El Bahia pour récompenser les sportifs locaux qui se sont illustrés au cours de la saison 2018-2019.

En outre, Mouloud Cherifi soulignera que le complexe sportif en cours de réalisation dans la commune de Bir El Djir sera un “énorme acquis aussi pour les sportifs de la ville“, car disposant d’un stade de football de 40.000 places, une salle omnisports de 7000 places, un stade d’athlétisme de 4000 places, et un centre nautique composé de quatre bassins.

Au cours de la cérémonie qu’ il a organisée au profit des sportifs lauréats, pas moins de 114 athlètes de différentes disciplines ont été honorés.

A ce propos, le wali d’Oran a fait savoir que le mouvement sportif a récolté cette saison pas moins de 78 consécrations sur le plan national, 21 sur le plan africain, 17 au niveau arabe et une mondiale, l’oeuvre de Bahlaz
Lahouari en Handisports.

- Publicité -