L'Ambassade des Etats-Unis à Moscou. Photo : DR
- Publicité -

Le consulat américain de Saint-Pétersbourg a commencé à plier bagage samedi suite à la décision des  autorités russes de fermer cette représentation diplomatique sur fond d’affaire Skripal, ont rapporté des médias.

En effet, ce matin les camions de déménagement se sont succédé devant  le consulat américain, situé dans le centre de la deuxième ville de Russie, pour emporter les affaires du bâtiment, tandis que le drapeau américain a été retiré du fronton. Auparavant, les employés dudit consulat ont été sommés de quitter les lieux avant 22H00 (19H00 GMT). Quant au consul, il devra libérer sa résidence d’ici fin  avril, selon une source citée par l’agence Interfax.

Pour rappel, cette affaire diplomatique fait suite à l’empoisonnement le 4 mars dernier sur le sol britannique de l’ex-agent double russe Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia. Ce qui a suscité la plus importante vague d’expulsions croisées de l’Histoire entre la Russie et les  Occidentaux, concernant au total environ 300 diplomates de part et d’autre.

Ainsi, en solidarité avec les Britanniques qui accusent Moscou d’être responsable de l’empoisonnement, les Etats-Unis avaient décidé l’expulsion de 60 diplomates russes et la fermeture du consulat russe de Seattle  (nord-ouest). En riposte, la Russie a ordonné l’expulsion de 60 diplomates américains et la fermeture du consulat des Etats-Unis à Saint-Pétersbourg.

 

- Publicité -