Les gars de Cirta font vivre une joie indescriptible à leurs fans
- Publicité -

Le CS Constantine a été sacré cet après-midi, champion de Ligue 1 Mobilis, suite à son succès en terre blidéenne face à l’USM Blida sur le score de (2/1), à une journée du terme du championnat et son dernier match qui l’opposera la semaine prochaine au Paradou AC dans son antre du stade Hamlaoui de Constantine.

 Un seul point suffisait au bonheur des gars de Cirta qui se sont déplacés cet après-midi chez la lanterne rouge du championnat, déjà relégué en Ligue II et pour lequel le match n’avait aucun enjeu. Pourtant, les gars de la ville de Cirta avaient du mal en première période, étant donné que l’équipe de l’USMB constituée en majorité de jeunes de la réserve leur avaient tenu la dragée haute et avaient réussi à marquer un but qui leur a permis de mener au tableau d’affiche. Le CSC, mené de main de maître par le coach, Abdelkader Amrani, est revenu en force en deuxième mi-temps réussissant à marquer deux buts pour mener au score et faire chavirer de bonheur leur 3000 supporteurs qui ont fait le déplacement à la ville des Roses. ʺLes Sanafirsʺ ont tenu bon jusqu’au siffler final de l’arbitre, laissant exploser une joie indescriptible surtout qu’il s’agissait du second titre de champion du Chabab de Constantine qui vient après 21 ans du premier sacre en 1997 du temps du président Boulhabib dit-ʺsousouʺ.

ʺCirtaʺ devait vivre donc une nuit blanche grâce à un titre qui vient orner l’armoire du club constantinois qui avait réalisé une saison exceptionnelle en prenant les rênes du commandement depuis la cinquième journée de la Ligue I. S’exprimant à la fin de la partie, le coach, Amrani, a déclaré que cette joie incommensurable était le fruit du fait que le club avait attendu ces moments depuis longtemps. ʺNous avons donné le meilleur de nous-même tout au long de cette saison. Tout le monde a fait son travail, de la direction aux joueurs en passant par les dirigeants et même les fans qui ont soutenu le club dans les moments difficiles”, dira tout heureux, le coach tlemcénien de cette équipe constantinoise. Le capitaine, Walid Bencherifa, a abondé dans le même sens, en disant que tout le monde a contribué dans ce sacre. ʺNotre bonheur n’a pas de limites, car nous avons souffert cette saison. Nous avons été réguliers et nous avions pris la première place à la cinquième journée et nous ne l’avons pas lâchée depuis”, a affirmé l’ex-joueur de la JSK.

De son côté, la JS Saoura  et avec 51 pts a pris seule le seconde place au classement en battant difficilement le MC Oran (1-0), dans le derby de l’Ouest. Pour sa part, le NA Hussein Dey (49 pts) recule à la 3e place après avoir été tenu en échec par le CR Belouizdad (0-0), dans le derby de la capitale. Dans la bataille du maintien, il faudra attendre la dernière journée pour connaître le troisième club qui accompagnera l’USMB et l’USMH, et ça se jouera entre l’US Biskra et le DRB Tadjenant.

- Publicité -