" Le seul souhait de la France, c’est que les Algériens puissent trouver ensemble les chemins d’une transition démocratique". Photo : DR.
- Publicité -

Pour la deuxième  fois, Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères français, s’est exprimé sur la crise politique en Algérie. Après l’avoir fait fin dernier devant l’Assemblée nationale française, aujourd’hui c’est dans un entretien accordé au magazine de droite Le Point dans lequel il estimera  que « la solution (à la crise en Algérie), c’est le dialogue démocratique ».

A ce titre, le chef de la diplomatie française fera part du soutien de la France officielle aux multiples appels au dialogue démocratique lancés par le chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah  comme solution idoine à la crise politique que vit le pays.

En outre, dans cet entretien rapporté par l’AFP, Le Drian affirme que la France est « attentive » à ce que « l’esprit de responsabilité et de dignité qui prévaut en Algérie depuis le début des manifestations puisse continuer à s’exprimer librement ». « Le seul souhait de la France, c’est que les Algériens puissent trouver ensemble les chemins d’une transition démocratique », ajoutera-t-il. Et de soutenir que « c’est ce que nous souhaitons pour l’Algérie et c’est ce que nous espérons, compte tenu des liens profonds qui nous rattachent à ce pays. Nous sommes confiants dans l’esprit de responsabilité et de dignité qui prévaut depuis le début des manifestations et qui suscite l’admiration ».

Pour rappel, le 29 mai dernier, auditionné par la Commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale française, Le Drian qualifiant de «   très particulière » la situation en Algérie, avait exprimé le souhait de la France pour que «  les Algériens puissent trouver ensemble le chemin d’une transition démocratique, compte tenu des liens profonds qui nous lient à ce pays » .

- Publicité -