"En raison de sa proximité avec le Maroc, l’Espagne occupe une place particulièrement importante pour ce qui est des quantités de résine de cannabis saisies, qui représentent près des trois quarts (72 %) de la quantité totale saisie dans l’Union européenne en 2017". Photo : DR.
- Publicité -

Le Maroc est le premier fournisseur de l’Europe en cannabis (marijuana) et de résine de cannabis (haschisch), avec près de 72% de la totalité de ces drogues saisies via l’Espagne, et qui proviendraient de ce pays d’Afrique du Nord, a indiqué un rapport de l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT).

Selon ce rapport, publié le 6 juin 2019, “une partie de l’herbe présente en Europe serait tantôt cultivée en Europe, plus précisément en intérieur, mais une grande partie proviendrait du Maroc“. Le rapport a expliqué que “la résine de cannabis est principalement importée du Maroc d’où provient la plus grande partie de la résine de cannabis consommé en Europe …“. “Des plantes hybrides à plusieurs souches produisant un cannabis à la teneur en principe actif plus élevée ont commencé à remplacer les variétés classiques en Europe et au Maroc“, a-t-on souligné dans le même document.

Par ailleurs, le rapport a estimé que selon l’évaluation du marché, “plus le pays est éloigné du Maroc, moins les saisies de cannabis et de résine de cannabis sont importantes“. “En raison de sa proximité avec le Maroc, l’Espagne occupe une place particulièrement importante pour ce qui est des quantités de résine de cannabis saisies, qui représentent près des trois quarts (72 %) de la quantité totale saisie dans l’Union européenne en 2017″, a ajouté la même source.

Concernant le cannabis, la hausse de la production européenne a eu notamment pour conséquence “l’augmentation de la teneur en principe actif de la résine de cannabis (…) importée” depuis le Maroc, a observé l’OEDT. L’augmentation de la teneur moyenne en principe actif de la résine s’explique probablement par l’introduction de variétés à forte teneur et de nouvelles techniques de production au Maroc et, dans une moindre mesure, par l’utilisation accrue en Europe de techniques d’extraction de résine qui permettent d’obtenir des produits plus concentrés.

Le Maroc, selon l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC), figure parmi les principaux producteurs et exportateurs de la résine de cannabis dans le monde (haschich). Il fait partie des régions où l’on enregistre les plus fortes productions et consommations à l’échelle internationale, a-t-on confirmé. L’Espagne est désignée comme le point d’entrée majeur de la résine de cannabis produite au Maroc.

- Publicité -