La feuille de route (proposée par l'opposition) devrait être mise en œuvre au terme de l'actuel mandat présidentiel". Photo : DR.
- Publicité -

Des partis de l’opposition ont appelé ce mercredi à la tenue d’une rencontre nationale ouverte pour la tenue d’un dialogue sérieux et l’élaboration d’une feuille de route de transition démocratique.

Cette rencontre nationale ouverte ” rassemblera un front” et visant à ” tenir un dialogue sérieux pour la formulation de revendications populaires, l’élaboration d’une feuille de route de transition démocratique et la mise en place d’un nouveau système“, indique le communiqué final de la 5e rencontre de concertation de l’opposition, qui s’est déroulée ce matin au siège du Front de la justice et du développement (FJD) à Alger et à laquelle ont pris part des dirigeants de partis politiques, des  représentants de la société civile ainsi que des activistes ayant participé aux marches populaires.

Lors de cette réunion regroupant les représentants de 14 formations politiques ainsi que des personnalités publiques, les forces de l’opposition ont réitéré ” le refus catégorique de toute forme d’ingérence étrangère dans les affaires internes du pays“.

Exprimant son rejet des dernières décisions du président de la République,  les mêmes forces de l’opposition ont appelé ” tous les députés intègres et sages à se retirer des deux chambres du Parlement“.

Par ailleurs, les participants à cette rencontre ont apporté leur soutien à l’élan populaire, appelant à sa poursuite et à son appui, rejetant dans ce contexte l’implication de l’Armée nationale populaire (ANP) dans les tractations politiques ” partant de son souci de préserver le consensus national, dont jouit l’institution militaire“.

- Publicité -