Certains éléments n'avaient pas le niveau pour évoluer en EN Photo: DR
- Publicité -

Même s’il a tenu à être zen et pas du tout inquiet après ce match amical perdu (2/0) face à l’Arabie Saoudite disputé à Cadix en Espagne, le sélectionneur national, Rabah Madjer , a confié à ses proches collaborateurs que certains locaux ne méritaient pas la chance qui leur a été offerte de rejoindre  l’EN. 

Le coach des Verts s’est sentit comme trahit par des éléments sur lesquels il avait compté pour être au rendez-vous et montrer qu’ils méritent cette confiance qu’il maintient à leur égard contre vent et marrés, malgré les critiques des techniciens et autres spécialistes, ainsi que le large public qui estiment que certains joueurs locaux n’ont pas le niveau pour  évoluer en EN. Des joueurs comme Benmoussa et le gardien Moussaoui n’ont pas apporté le plus escompté et n’ont pas eu le rendement escompté sachant qu’ils endossent une grande responsabilité des buts inscris par les attaquants saoudiens.

Des joueurs qui ne font même pas l’unanimité dans leurs clubs à l’image de Lakroum (CRB), Cherif El Ouazzani (MCA) ou encore Boukhanchouche (JSK) sont  sélectionnés en lieu et place de joueurs titulaires et performants à l’image de Bendebka (MCA), Draoui (CRB) ou encore Benaldjia (JSK). Et même s’il est conscient de cet état de fait, Madjer ne souhaite pas polémiquer là-dessus, mais il est convaincu maintenant que certains éléments ne devraient pas faire partie de ses plans pour les prochaines sorties de la sélection nationale.

En tout cas, avec ce niveau en deçà de la moyenne montré par certains locaux, il y a de fortes chances que le sélectionneur national bat le rappel des professionnels évoluant à l’étranger pour les prochains rendez-vous qui attendent les Verts, à commencer par le match amical face au Portugal qui aura lieu le 7 juin prochain. Pour revenir au match face aux Saoudiens, le coach Madjer a accusé aussi l’arbitre espagnol d’avoir sapé les Verts, avec ses décisions injustes, selon lui. ʺLe referee a été injuste dans certaines décisions, fermant les yeux sur des fautes évidentesʺ, a souligné Madjer, qui pense quand même que le test face aux Saoudiens était positif. ʺJ’essaye de mettre en place une équipe compétitive, avec un amalgame de joueurs locaux et professionnels et je tâcherais de construire une EN forte pour les prochains rendez-vousʺ, a affirmé le driver des verts.

- Publicité -