- Publicité -

Des robes noires ont investi la rue à Alger ce jeudi 11 juillet en fin de matinée pour exiger une justice libre. Ils ont marché du tribunal de Sidi M’hamed vers la Grande poste.

les manifestants ont alors appelé a la libération de leur confrère Maître Slah Dabouz , donner le pouvoir au peuple, « Non à la Justice Téléphonique ».

les manifestants ont scandé ” Adala Hora, Moustakila “(Justice libre et autonomes) « Nous marcherons , nous marcherons, jusqu’à l’avènement du changement »

Des manifestations similaires ont eu lieu dans d’autres villes comme Oran, Annaba, Constantine où les avocats ,  l’instar de leur collègues d’Alger ont boycotté les audiences jeudi pour réinvestir de nouveau la rue.

- Publicité -