- Publicité -

Trois éléments de soutien aux groupes terroristes ont été arrêtés lors d’une opération menée hier 5 juillet  par un détachement de l’Armée nationale populaire , en coordination avec les éléments de la Gendarmerie nationale, à Bouira et Khenchela, indique ce samedi le ministère de la Défense nationale dans un communiqué.

“Dans le cadre de la lutte antiterroriste, un détachement de l’Armée nationale populaire en coordination avec les éléments de la Gendarmerie nationale ont arrêté, le 5 juillet 2019, trois  éléments de soutien aux groupes terroristes à Bouira (1ère Région militaire) et Khenchla (5ème Région militaire)”, précise la même source.

Dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, un détachement de l’ANP “a saisi une grande quantité de kif traité estimée à 856 kilogrammes, 3 véhicules tout-terrain et arrêté 3 narcotrafiquants à Ghardaïa (4ème Région militaire)”, relève le communiqué.

De même des détachements de l’ANP ont arrêté, dans des opérations distinctes menées à Tamanrasset, Bordj Badji Mokhtar, Ain Guezzam (6ème RM) et El-Oued (4ème RM), “8 orpailleurs de différentes nationalités et saisi 3 marteaux piqueurs, un groupe électrogène, 2 détecteur de métaux, 760 grammes de TNT, 21 mèches, 3 détonateurs, 3 véhicules tout-terrain et 1000 litres de carburant”. 

Par ailleurs, les éléments des Garde-côtes à Skikda (5ème RM) “ont mis en échec une tentative d’émigration clandestine de 14 individus, à bord d’une embarcation de fabrication artisanale”, tandis que des détachements de l’Armée nationale populaire “ont arrêté 9 immigrants clandestins de différentes nationalités à Bordj Badji Mokhtar (6ème RM), Tlemcen (2ème RM) et Tébessa (5ème RM)”, conclut le communiqué.

- Publicité -