le secteur agricole a enregistré une performance soutenue de 7,2%.Photo: DR.
- Publicité -

Cette croissance du PIB hors hydrocarbures a été essentiellement tirée par le secteur agricole et celui du bâtiment.

La croissance globale du Produit Intérieur Brut (PIB) de l’Algérie a été de 0,8% au 3ème trimestre 2018 par rapport au même trimestre de l’année 2017, selon l’Office national des  statistiques(ONS).

Cependant, la croissance du secteur des hydrocarbures a reculé de 9,3% au 3ème trimestre 2018 comparativement à la même période de 2017. Un recul qui s’explique par le respect de l’accord conclu en décembre dernier entre les pays membres de l’Opep et non-Opep, Russie y compris, sur une baisse de production pour endiguer la chute des cours du pétrole.

Ainsi, le taux de croissance du PIB hors hydrocarbures a été de 3,3% au  cours du 3ème trimestre de l’année dernière par rapport à la même période de 2017.

La croissance du PIB hors hydrocarbures a été essentiellement tirée par le secteur agricole et celui du Bâtiment, travaux publics et hydraulique (BTPH, y compris services et travaux publics pétroliers). 

En effet, le secteur agricole a enregistré une performance soutenue de 7,2%, tandis que le secteur du BTPH (y compris services et travaux publics pétroliers) a réalisé une croissance de 5,9%.

D’autres secteurs ont également participé à cette performance de la  croissance économique hors hydrocarbures. Il s’agit des secteurs,  respectivement, de l’industrie qui a enregistré une hausse de 4%, des services marchands qui généré une augmentation de plus 3,7% ainsi que les services non marchands qui ont crû de 1,4%, détaille l’Office.

Les services marchands sont les transports et communications, le commerce,  les services fournis aux entreprises et aux ménages, ainsi que les  hôtels-cafés-restaurants. 

Quant aux services non marchands, ils concernent les Affaires  immobilières, les services financiers et les administrations publiques.  

Par ailleurs, l’ONS relève qu’en valeurs courantes, le PIB du 3ème  trimestre 2018 a connu une croissance de 10,9%, contre 5,9% au 3ème  trimestre 2017 par rapport à la même période de 2016.

Dans ce sens, l’Office précise que la hausse du niveau général des prix au  3ème trimestre 2018 a été de 10% contre 4,9% au 3ème trimestre 2017 par  rapport à la même période de 2016.

Cette hausse du déflateur du PIB s’explique essentiellement par la  hausse des prix des hydrocarbures.

- Publicité -