Poussé à la porte du FLN, Bouchareb contesté à l'APN par les parlementaires du FLN Photo: S. El Haddad
- Publicité -

Les groupes parlementaires de l’Assemblée populaire nationale (ANP) font pression sur Mouad Bouchareb et exigent de lui de quitter ” à l’amiable” son poste de président de la Chambre basse du Parlement, faute de quoi, ils recoureront à “d’autres procédures“.

A cet effet, les groupes parlementaires de l’APN, après avoir manifesté leur retrait de confiance à Moad Boucherab à travers une pétition, appellent à sa démission.

Bouchareb a aujourd’hui entre les mains une pétition signée par l’ensemble des députés qui refusent de travailler avec lui, et il n’a pas d’autre choix que de partir (de la présidence de l’APN)“, a déclaré Lakhadar Benkhelaf, député du groupe parlementaire du FJD.

Et d’ajouter que “des procédures réglementaires seront mises en branle si Bouchareb refusait de démissionner“. Estimant à ce sujet qu’ “avec un minimum de dignité, Bouchareb devrait déposer sa démission car il sait pertinemment que le peuple est conscient de l’illégitimité de sa présence à la tête de l’APN où il s’est retrouvé après un coup d’état au cadenas“.

Au demeurant, pour Benkhelaf, “le départ de Bouchareb de l’APN est un impératif afin de passer à des solutions rapides pour la crise que traverse le pays, notamment s’il devrait s’ensuivre le départ de Bensalah et de Bedoui”.

- Publicité -