"Je lui demande de rassembler le club parce que au Mouloudia il n'y a pas que le football, il y'a d'autres sports". Photo : DR.
- Publicité -

Le retour du controversé Omar Ghrib à la tête du MC Alger suscite beaucoup d’interrogations.

Appelé à prendre la tête du club par la Sonatrach, cette annonce a provoqué une véritable polémique au sein  des supporteurs du Doyen qui s’interrogent sur les vraies raisons de ce retour, au moment même où le club vit des moments difficiles, marqués par des résultats loin de satisfaire ses fans.

Questionné sur l’origine de ce placement soudain, Raouf Bernaoui, nouveau  ministre de la Jeunesse et des Sports,  a écarté toute responsabilité de sa part. Selon lui, “Omar Ghrib a été imposé” à la tête du Mouloudia par un des nombreux lobbys existant dans le club MCA. ” Pour ce qui est de l’explication de son retour, Il y’a toujours eu des lobbies au sein du MCA”, a-t-il dit.

Jetant ainsi un pavé dans la marre, le nouveau ministre a affirmé que “ c’est un des lobbys qui a poussé au retour d’Omar Ghrib. Moi je lui souhaite de la réussite et je lui demande de rassembler le club parce que au Mouloudia il n’y a pas que le football, il y’a d’autres sports”.

Il a néanmoins de l’expérience, c’est la troisième fois qu’il va diriger le club. Le devoir d’un dirigeant c’est de rassembler, d’écouter. La réussite est dans le collectif, il ne peut pas tout faire tout seul”, a-t-il conclu.

Pour rappel, annoncé par Mohamed Hireche, président du Conseil d’administration de la Société sportive par actions “Le Doyen” SSPA/ MC Alger, Omar Ghrib a été nommé officiellement directeur général sportif du MC Alger, le 10 avril dernier.

Le même responsable a relevé tout de même une problématique par rapport au refus de la direction collégiale, mise en place par la SSPA/MCA le 26 mars dernier et présidée par Zoubir Bachi, de travailler avec Omar Ghrib. “J’ai aussitôt pris attache avec les membres de cette direction collégiale pour les convaincre de mettre à côté les différends avec Ghrib et privilégier l’intérêt du club. Nous sommes en train de préparer le centenaire du club (2021) et nous avons besoin des compétences de tout le monde.  Mon but est de les faire rapprocher pour trouver un consensus avec tous les acteurs du club.“, a-t-il dit.

Kaci-Saïd avait été installé le 22 juillet 2017 au poste de directeur général sportif de la Société sportive par actions “Le Doyen” SSPA/ MC Alger, en remplacement de Omar Ghrib, suspendu à vie de toutes activités liées au football par la Fédération algérienne de la discipline lors de l’été 2013, avant d’être gracié en février 2016.

- Publicité -