- Publicité -

Une série de feux de forêt ont mis les équipes de la Protection civile à rude épreuve à Bouira où des incendies ont ravagé ces dernières 24 heures près de 10 hectares de forêts, de broussailles ainsi que d’arbres fruitiers, selon les détails fournis vendredi par ce corps constitué. Depuis mercredi, les sapeurs-pompiers ont été mis en alerte pour parer à tout risque d’incendie notamment après les feux déclarés, il y a deux jours, dans la wilaya voisine Médéa.

A Bouira, les équipes des sapeurs-pompiers sont intervenus dans la commune d’Aghbalou (Est) où les flammes ont ravagé près de trois hectares de broussailles et endommagé partiellement des dizaines d’arbres fruitiers (figuiers et oliviers).

“A Aghbalou, un incendie s’était déclaré à Tala Aslal. Nous avons enregistré la perte de 2,5 Ha de broussailles et l’endommagement partiel de 30 oliviers, alors qu’une cinquantaine de figuiers ont été complètement dévorés par les flammes”, a expliqué à l’APS le chargé de la communication à la direction de la Protection civile de Bouira, le sous-lieutenant Abdat Youcef.

L’intervention des équipes des sapeurs-pompiers était difficile en raison de la grande chaleur qui sévissait sur les lieux de l’incendie. “Nos éléments ont déployé de gros efforts pour éteindre le feu qui a failli atteindre un groupement d’habitation ainsi qu’une dizaine autres d’hectares d’arbres fruitiers”, s’est réjoui le même officier.

A Merkala, un village montagneux et forestier relevant de la commune de Taghzout (Est de Bouira), deux hectares de chênes et quatre hectares de broussailles ont été ravagés par un incendie qui s’est déclaré mercredi en début d’après-midi.

“Une brigade de la Protection civile a vite intervenu et pu éteindre complètement les flammes dans la soirée du même jour”, a précisé le sous-lieutenant Abdat. Grâce aux interventions des équipes de la Protection civile, dotées d’importants moyens matériels, plusieurs habitations et terres agricoles ont été épargnées par les flammes, a-t-il dit. Dans la commune de Sour El-Ghouzlane, à une quarantaine de km au sud de Bouira, un incendie s’est déclaré à l’intérieur d’une maison située à la cité Emir Abdelkader.

“Le feu a nécessité l’intervention des services de la Protection civile, qui ont réussi à éteindre les flammes, qui ont causé d’importants dégâts matériels”, a fait savoir la même source. Vendredi, les brigades des sapeurs-pompiers sont à pied d’œuvre depuis 8 du matin à Oued El Bardi et à Tala Rana (Saharidj) pour éteindre des feux de forêts.

“Malgré la chaleur insupportable, nos équipes sont toujours sur le terrain pour éteindre les flammes”, a assuré le même responsable.

- Publicité -