- Publicité -

Carrément rejetée par la rue, et difficile voir impossible pour de nombreux partis politiques rodés, le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales a pourtant révélé ce mercredi 15 mai la liste nominative des partis et personnalités politiques qui jusqu’à hier,  ont exprimé leur intention à prendre part à l’élection présidentielle du 4 juillet.

Ainsi, s’agissant des trois partis en question, le ministère de l’Intérieur indique qu’il s’agit l’Alliance Nationale Républicaine (ANR) de Belkacem Sahli, du Front Moustkbel (FM) de Abdelaziz Belaïd et enfin du Front Algérien pour le Développement, Liberté et Equité (FADLE) de Tayeb Yennoune.

Pour les soixante-dix lettres d’intention restantes, la même source dira qu’il s’agit de candidats indépendants.

Au demeurant, voici le contenu du communiqué du département de l’Intérieur : « Le ministère de l’intérieur, des Collectivités Locales et de l’Aménagement du Territoire informe que suite à la convocation du corps électoral pour le jeudi 4 juillet 2019, le bilan provisoire de la remise des formulaires de souscription de signatures individuelles pour les postulants à la candidature à l’élection de la Présidence de la République, arrêté le mardi 14 Mai 2019, compte soixante treize (73) lettres d’intention déposées ».

- Publicité -