La porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova affirme que "Washington est en train de préparer une provocation". Photo: DR.
- Publicité -

La Russie a annoncé aujourd’hui que les Etats-Unis continuent de transférer des forces spéciales et du matériel militaire vers les frontières du Venezuela, évoquant une “éventuelle provocation” contre Caracas visant à renverser le président légitime Nicolas Maduro, ont indiqué des sources locales.

S’exprimant lors d’une conférence de presse, la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, a affirmé que “Washington est en train de préparer une provocation et il le fait conformément à toutes les règles de la science militaire“, précisant que les Etats-Unis ont procédé au “transfert de forces spéciales et de matériels militaires plus près du Venezuela”, a indiqué l’agence Sputnik.

Mme Zakharova a noté également que “cette provocation, préparée sous la couverture de livraison d’une aide humanitaire américaine au pays, avait pour but de donner un prétexte aux adversaires du pouvoir vénézuélien pour renverser le président légitime Nicolas Maduro“, a poursuivi la même source.

Le déroulement des événements au Venezuela est arrivé à un point critique, tout le monde le comprend. Une dangereuse provocation à grande échelle est prévue pour le 23 février conduite par Washington“, a-t-elle, en outre, dénoncé.

A ce propos, Mme Zakharova a évoqué un éventuel risque d’affrontements entre partisans et opposants du gouvernement au niveau de la frontière vénézuélienne à cause du “soi-disant passage du convoi humanitaire” annoncé par le camp de l’opposant, Juan Guaido, pour demain samedi 23 février.

Ce risque de confrontation donnera un prétexte commode pour une action militaire américaine visant à renverser le président vénézuélien légitime», a souligné la diplomate russe.

- Publicité -