Rejets de visa Schengen dans le monde , les algeriens classés premiers,ph
- Publicité -

Dans un bilan publiées par la Commission européenne, on constate très vite que l’Algérie a eu le plus grand nombre de rejets de visa Schengen dans le monde en 2018.

en effet , sur un total de 713 255 demandes effectuées par des ressortissants algériens, 324 291 ont été rejetées par les différents consulats des États Schengen durant l’année 2018, selon les données publiées par la Commission européenne.

Au total, 713 255 demandes de visa Schengen ont été introduites par les Algériens en 2018. 384 420 d’entre elles ont mené à la délivrance d’un visa Schengen et 324 291 ont donc été refusées, représentant un taux de refus global de 45,5%. Ce taux de refus place d’ailleurs l’Algérie environ au même niveau que les taux de refus des demandes provenant d’Irak (47,8%), la Guinée (46,8%) ou encore la RD Congo (46%).

Les données de la Commission européenne montrent que l’Algérie est d’ailleurs le pays ayant vu le plus grand nombre de demandes de visa Schengen refusées parmi l’ensemble des pays du monde.

Les 324 291 visas refusés par les consulats des Etats Schengen en Algérie sont loin devant les 120 000 visas refusés au Maroc (taux de refus de 18%), les 105 000 visas refusés en Chine (3,7% de refus) les 101 000 visas refusés en Inde (9,3% de refus). Les consulats des Etats Schengen présents dans ces deux derniers pays ont respectivement enregistré 2,8 millions et 1 million de demandes de visas Schengen.

L’Algérie est par ailleurs classée cinquième pays du monde en nombre de demandes de visa Schengen effectués. Les 713 000 demandes effectuées en 2018 sont uniquement dépassées par la Turquie (879 240, taux de refus de 8,5%), l’Inde, la Chine et la Russie (3,7 millions, taux de refus de 1,6%).

L’Algérie est également l’un des pays à avoir l’un des plus bas taux de délivrance de visa à entrées multiples, avec 29,7%. Un taux plus faible que les 41,4% du Maroc, les 40,6% de la Tunisie, les 48,2% de l’Irak ou encore les 37,6% du Togo.

Le détail des données par consulat Schengen en Algérie donne une image des pays ayant le plus refusé les demandes de visas aux Algériens. Ainsi, Malte a refusé 86,8% des 3717 demandes enregistrées en 2018. La Hongrie du Premier ministre controversé Viktor Orban a refusé 64,2% des 2713 demandes enregistrées. La Grèce a refusé 62.2% des 2692 demandes, alors que la Finlande a rejeté 67,9% des 1307 demandes effectuées.

Le consulat de France à Oran a refusé 52.2% des 139 835 demandes effectuées. Le consulat de France à Annaba a refusé 48,7% des 135 208 demandes, tandis que le consulat de France à Alger a refusé 45,8% des demandes enregistrées en 2018. Par contraste, les deux consulats d’Espagne à Alger et Oran ont quant à eux respectivement refusé 28,1% et 31,2% des 59 479 et 44 327 demandes effectuées.

Pour leur part, l’Italie a rejeté 39,1% des 23 464 demandes enregistrées par son consulat en Algérie. La Belgique a refusé 35,9% des 6901 demandes reçues. L’Autriche a rejeté 33,1% des 2481 demandes enregistrées. Les Pays-Bas ont rejeté 59,5% des 5861 demandes enregistrées en Algérie en 2018, tandis que l’Allemagne a refusé seulement 22,6% des 5301 demandes reçues par son unique consulat à Alger.

La Pologne a rejeté 41,6% des 2611 demandes effectuées par les Algériens et le Portugal a refusé 30,8% des 2513 demandes reçues, alors que la Suisse a rejeté 35,9% des 3923 demandes reçues. La République Tchèque a rejeté 46% des 996 demandes effectuées, tandis que la Norvège a refusé 50,1% des 379 demandes de visas Schengen soumises à son consulat en 2018.

Au total, 16 millions de demandes de visa Schengen ont été enregistrées à travers le monde, avec un taux de refus global de 9,6%.

- Publicité -