Les vieux plis sont difficiles à défaire et à s'en défaire
- Publicité -

En quittant le 6 mars dernier, son poste de directeur de campagne du général en retraite Ali Ghediri, candidat au scrutin présidentiel du 18 avril prochain,  Mokrane Aït Larbi avait évoqué entre autres des ” convictions personnelles “ qu’il ne partageait pas avec son poulain.

Effectivement, la véritable raison de son divorce d’avec Ali Ghediri, est que ce dernier, durant sa visite en Kabylie pour la récolte de signatures en faveur de sa candidature, avait rencontré des membres du Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie (Mak) de Ferhat Mehenni.

Chose que l’avocat Mokrane Aït Larbi a estimé incompatible avec ” ses convictions “.

- Publicité -